ALIBI CLUB De Francine MATHEWS

Publié le par Vonnette

 

 

 

Quatrième de couverture

"Paris 1940. Les allemands marchent sur la capitale et l'inquiétude est à son paroxysme. Un avocat américain, habitué du célèbre l'Alibi Club est retrouvé mort dans ce qui parait être une sordide affaire de sexe. Philip Stilwell n'a pas choisi le bon moment pour mourir dans des conditions suspectes.
Le petit monde de l'Alibi Club où les espions, les hommes d'affaires , les scientifiques et le personnel d'ambassade ont l'habitude de se retrouver, est discrètement secoué."

Mon avis

La première chose qui frappe sur la couverture du livre, hormis la jeune personne très peu habillée icon_wink.gif est le mot :

  "Scotchant !"

Le mot qui "tue" sur un bandeau rouge pour bien appâter le lecteur me suis-je dit...

Mauvaise langue que je suis !

Ce livre, en effet est scotchant et je l'ai lu d'une traite, à tous mes moments dispo

( autres que ceux consacrés à la lecture):

au p'tit déj, en attendant que l'eau des pâtes frémisse, entre la poire et le fromage...!

 L'histoire commence en mai 1940.

L'Alibi Club est un cabaret où se produit une chanteuse de jazz noir, Memphis Jones, fortement inspirée de Joséphine Baker.

Autour de cette artiste grouille une faune d'individus plus ou moins recommandables mais...

Les allemands ne vont pas tarder à envahir la France et à entrer dans Paris et les cogitations vont bon train.

Un jeune avocat américain, lui,  va trouver la mort dans des circonstances sordides

et sa fiancée, mannequin pour des grandes maisons de couture parisienne, ne veut pas se contenter de la version que la police lui donne. Aidée d'un attaché de l'ambassade des Etats-Unis, elle va essayer de découvrir la vérité.

Dans le même temps, Frédéric Joliot-Curie, prix Nobel de chimie et les membres de son équipe poursuivent leurs recherches sur la désintégration de l'atome.

 Mais l'eau lourde* et le stock d'uranium dont Joliot a besoin pour ses recherches ne doivent pas tomber entre les mains de l'envahisseur allemand.

Commence alors pour les scientifiques une course contre la montre pour cacher ces produits dans une France déboussolée, capitulant contre l'armée allemande avec des milliers de réfugiés sur les routes et les ports bombardés par l'aviation allemande.

Un véritable jeu de pistes s'engage...mais l'étau se resserre !

La quasi-totalité des personnages a existé et si l'auteur a romancé leur vie amoureuse, le fonds de l'histoire est tiré de faits réels et relate l'un des épisodes de la bataille de L'eau Lourde.

C'est un roman d'espionnage avec de multiples rebondissements et des personnages à qui Francine Mathews a su donner une épaisseur et du charisme.

C'est un livre fort bien documenté avec une postface très intéressante sur le sort des véritables protagonistes de l'histoire, Alibi Club est à lire et à faire lire à tous les passionnés de la Seconde Guerre Mondiale.

*l'eau lourde : "Oxyde de deutérium. Chimiquement elle est identique à l'eau normale. L'eau lourde est utilisée dans certaines filières de réacteurs nucléaires comme modérateur de neutrons dans le but de ralentir les neutrons issus de réactons de fission nucléaire."

Je remercie les Editions du Toucan pour cet envoi !

Irène et Frédéric Joliot-Curie

 

Je vous conseille pour parfaire votre lecture et mieux connaître cet épisode de l'eau lourde, le film de Anthony Mann 

'Les Héros de Télémark"

avec Kirk Douglas...

 

 

Commenter cet article

Bénédicte 03/08/2012 07:36

Coucou ! Merci pour cet article fort intéressant. Un roman qui se passe dans les années 40 j'en ai encore jamais lu. Cela me donne envie de le découvrir rapidement. Très bon week end à toi. Amitiés
de Lyon.

Vonnette 07/08/2012 10:24



Profite de ce livre pour te plonger dans l'univers de la "drôle de guerre" ! Il est très intéressant et fort bien documenté. J'attends ta critique...


Biz normandes



Lilibook 10/07/2012 20:04

Très tentant je dois dire. Je ne connaissais pas du tout. Et oui, en effet, on pourrait se poser des questions quant au bandeau si ce n'est pas juste un truc attractif, mais visiblement non. Je
note.

Vonnette 10/07/2012 23:47



J'ai beaucoup aimé ce livre très instructif sur une période de la seconde guerre mondiale peu connue. Cette fois-ci le bandeau disait vrai, mais ce n'est pas toujours le cas, souvent plus ils
sont racoleurs moins le livre est bon !


Amitiés


 



Mango 30/06/2012 17:47

Un partout alors! :)
Votre bandeau rouge était prometteur et a tenu sa promesse contrairement à mon livre du jour, trop prometteur pour être honnête! J'ai fait le mauvais choix!

Vonnette 01/07/2012 11:49



Match nul ! C'est vrai que le bandeau rouge est parfois mensonger. Dans mon cas il était "scotchait" à la réalité !



Alex-Mot-à-Mots 29/06/2012 13:38

Pour une fois que le bandeau dit vrai, c'est à noté.

Vonnette 29/06/2012 22:48



En effet cette fois-ci le bandeau disait vrai ! Ce livre m'a scotché !



Oncle Paul 29/06/2012 10:00

Bonjour Vonnette
Un livre scotchant à déguster avec un verre de whisky ? En tout cas il me parait fort sympathique ce livre
Amitiés

Vonnette 29/06/2012 22:44



Bonsoir Oncle Paul


Un très bon livre fort bien documenté avec un verre de whisky en bonus pourquoi pas ?!


Amitiés