DESOLATION ROAD de Jérôme NOIREZ

Publié le par Vonnette

 

Edition Gulf Stream

Collection Courants Noirs

 

RESUME

" Californie. 1930. Dans le quartier des femmes de la prison de San Quentin, une jeune fille de dix-sept ans attend le jour de son exécution. Elle s'appelle June, a une bouille d'ange, parle avec maladresse et timidité. Elle raconte ce qui

l'a menée là, sur la Desolation Road, la route de la désolation qu'on emprunte un jour et qu'on ne peut plus jamais quitter..."

 

MON AVIS

Pour une fois je me suis sentie attirée par la quatrième de couverture, généralement je préfére ne pas m'y fier car elles se révèlent souvent décevantes. Mais là, la période et le sujet m'ont donné envie de lire cette histoire et aussi la très jolie illustration de la couverture.

Ce n'est pas un roman policier mais un roman noir qui a pour cadre la Grande Dépression aux Etats-Unis.

 C'est l'histoire d'une passion entre deux adolescents meurtris par la vie. Elle, June, 16 ans, va tomber éperdument amoureuse de son voisin, David, 18 ans. Ils ont en commun une enfance malheureuse et une envie éperdue de vivre une autre vie.

Un drame va survenir...et ils vont décider de prendre la route au volant d'une Ford A.

Nos deux tourtereaux se transforment en  "Bonnie and Clyde" en culottes courtes mais leur amour est celui de deux adultes.

Leur road-movie va être sanglant : meurtres, braquages, kidnapping. ..

Le lecteur fait la connaissance de June en prison où elle attend son châtiment : la peine de mort. David lui a déjà été exécuté.

Elle raconte son histoire à un journaliste : Gayle Hudson, qui est venu l'interviewer dans sa prison et qui pense tenir là un "sacré" article pour le journal miteux pour lequel il travaille.

Vous suivez ces deux jeunes dans leur périple avec tristesse et résignation. Ce drame est intemporel.

Le livre est bien écrit et j'ai même trouvé certaines phrases très belles. L'atmosphère oppressante de ces années noires aux Etats-Unis écrase le lecteur.

Bien sur vous ne pouvez pas cautionner une telle violence, mais le désespoir de ces deux jeunes ne laissent pas le lecteur indifférent.

Un bon moment de lecture.

A la fin du livre des annexes très instructives sur la Grande Dépression, la prohIbition et la voiture reine aux Etats-Unis.

Il est destiné à un public adolescent, mais moi je le conseillerai plutôt aux jeunes adultes.

 

"-Qu'est-ce que c'est que l'amour pour vous? Les doigts de June abandonnèrent le livre, se posèrent sur sa joue, puis s'en allèrent brosser ses cheveux. Elle les contempla ensuite comme si des paillettes d'or s'y étaient déposées avant de répondre :

- L'amour...C'est de la poussière et des étoiles.'  

 

"Jérôme Noirez est un romancier et nouvelliste de fantasy et de romans pour la jeunesse"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bouma 14/12/2011 17:37

contente que tu aimes ;-)

Vonnette 14/12/2011 21:43



J'ai apprécié la lecture de ce livre, j'espère que le public concerné va le lire !



Alex-mot-à-Mots 13/12/2011 17:02

Aux jeunes adultes ou aux ados pas très sensibles.

Vonnette 14/12/2011 21:39



C'est vrai que maintenant avec les jeux vidéos ultra-violents et les séries policières souvent aussi violentes, ce n'est pas l'histoire de "Bonnie and Clyde" qui risque de leur faire peur
mais peut-être seulement réfléchir...



Oncle Paul 10/12/2011 18:29

Bonjour Vonnette
Effectivement les éditions Gulfstream éditent des beaux romans pour les adolescents et ils possèdent un panel d'écrivains de fort bonne tenue. Je n'ai pas lu celui-là
mais un Charlotte Bousquet. Et il y a aussi Nicolas Cluzeau et Béatrice Nicodème qui oeuvrent aussi dans le roman adulte avec bonheur.
Bon début début de fin de semaine

Vonnette 14/12/2011 18:17



Bonjour Paul,


Je ne connaissais pas ces éditions et franchement je ne suis pas déçue de ma lecture. Il faut juste que les ados se remettent à lire  pour apprécier de tels livres.


Amitiés