DERRIERE LA HAINE De Barbara ABEL

Publié le par Vonnette

           


Derrière la haine

Quatrième de couverture

D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David.
Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge.
Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côte à côte dans une harmonie parfaite.
Jusqu'au jour du drame.
Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine...

Mon avis

Après avoir lue plusieurs critiques positives de ce livre, j'ai décidé de le lire pour m'en faire ma propre opinion.

"Derrière la haine" commence d'une façon très soft et je me suis posée la question à savoir si je lisais vraiment un roman policier : ici pas de flics alcooliques, pas de tueries sauvages, pas d'inspecteurs récurrents...

Que des faits anodins, la vie de tous les jours. 

Barbara Abel met en scène deux jeunes couples habitant des maisons jumelées, leurs enfants naissent à quelques mois d'intervalle.

Et la vie va dérouler son long fleuve tranquille jusqu'au dramatique accident qui va faire voler en éclat leur belle amitié.

Dans un style sobre l'auteure nous décrit la dégradaton des relations de ces deux couples.

Dans un climat oppressant la tension monte, l'effroi aussi et c'est là que réside le talent de l'auteure : nous faire frissonner en nous racontant une banale histoire de voisinage qui bascule dans l'horreur.

Vous vous retrouvez  à tourner les pages frénétiquement, en essayant de comprendre le comment du pourquoi...jusqu'à la conclusion qui vous laisse abasourdie, car vous ne pouviez pas imaginer une telle fin !

Mais Barbara Abel a osé !

Une fois ce livre refermé, vous regarderez vos voisins différemment

L'auteure

"Née en 1969, Barbara Abel est férue de théâtre et de littérature. A 23 ans, elle écrit sa première pièce de théâtre L'esquimau qui jardinait. En 2002, son premier roman, L'Instinct maternel, lui vaut de recevoir le Prix Cognac avant d'être sélectionnée par le jury du Prix du Roman d'Aventure pour Un bel âge pour mourir, s'ensuivent Duelle en 2005, La Mort en écho en 2006, Illustre Inconnu en 2007, Le Bonheur sur ordonnance en 2009 et La Brûlure du chocolat en 2010. Aujourd'hui, ses romans sont traduits en allemand, en espagnol et en russe."

Commenter cet article

Une Comète 14/10/2012 17:28

Voilà un thème que j'apprécie : les voisins. Merci pour ce billet Vonnette !
Bon dimanche :)

Vonnette 14/10/2012 23:36



Eh oui...Les voisins, ces "chers" voisins qu'on aime ou qu'on déteste ! Amis ou ennemis ?!


A bientôt 



Marie 05/10/2012 14:07

Et voilà un livre que je m'empresse de rajouter à ma commande...merci Vonnette !

Vonnette 06/10/2012 14:12



Tu fais bien de le commander, car c'est un bon polar ! Ecris par une française !!!


Bizz



Alex-Mot-à-Mots 04/10/2012 16:02

Voilà un roman qui me tente, maintenant.

Vonnette 04/10/2012 20:49



J'en suis contente !


moi c'est "La brûlure du chocolat" de Barbara Abel qui me tente bien, maintenant que je sais de quoi elle est capable...


 



Philisine Cave 03/10/2012 21:19

Lis d'abord Cannisses avant de l'offrir à tes voisins, même bruyants ! . Bisous

Vonnette 03/10/2012 23:25



hum, j'ai lu la critique et vraiment il n'a pas l'air mal du tout...ok je le lis d'abord et je l'offre après...



Jul 03/10/2012 17:47

ouhhhhh ça donne envie !!!
je me garde l'idée pour quand j'aurais fini toute ma pile en retard...

Vonnette 03/10/2012 20:03



Hum, hum...t'inquiètes pas...ta PAL peut bien supporter encore un p'tit livre 


biz