SPADE ET ARCHER Joe GORES

Publié le par Vonnette


                                         JOE GORES 1931-2011

 

                               Spade & Archer

RESUME

"1921. Spade, lassé des enquêtes médiocres qu’il doit mener pour la Continental, monte sa propre agence à San Francisco. En cette aube du banditisme moderne, les clients ne tardent pas à affluer. Spade, enfin débarrassé des enquêtes de moralité et des maris disparus, va se frotter à ce "nouveau monde" qui émerge."

 

MON AVIS

Qui ne connaît pas Dashiell Hammett et son héros du "Faucon de Malte'" Samuel Spade, détective privé ? Un héros qu'on visualise très bien sous les traits d'Humprey Bogart, qui l'a immortalisé au cinéma.

Dans le livre de Hammet, Sam Spade fait équipe avec Miles Archer, mais celui-ci se fait tuer au début du livre. Joe Gores lui imagine, le début de la relation professionnelle de Spade avec Archer. Nous faisons connaissance avec les deux hommes au début de leur partenariat.

Samuel Spade démissionne de la Continentale Agency, agence de détectives, pour se mettre à son compte.  Spade va résoudre 3 enquêtes avec pour fil rouge, un escroc assassin, esprit du mal incarné, que Spade commencera à poursuivre en 1921 pour finalement le retrouver en 1928. 

Sam Spade balade son trench-coat dans les bas-fonds de San-Francisco, sur les docks. L'atmosphère est envoutante, vous êtes transportés dans le Frisco de la prohibition, des magouilles, des femmes fatales. Notre héros fume cigarettes sur cigarettes, le plus souvent roulées par sa fidèle secrétaire Effie Perine, et  n'hésite pas à jouer des poings. Spade est toujours le héros cynique et intègre imaginé par Hammet, par contre Miles Archer n'est pas très sympa...en plus il a "piqué" la femme que Spade aimait ...mais la belle continue à lui prodiguer ses faveurs en secret !

Ce roman noir respecte le climat des livres de Dashiell Hammet à qui il rend un vibrant hommage. Pour avoir lu, le "Faucon Maltais" j'ai trouvé l'écriture fidèle au maître du hardboiled. J'ai pris plaisir à m'immerger  dans ce monde où les hommes sont des "durs à cuire" et les femmes des "pin-up" de magazines. Joe Gores a réussi son pari de ressusciter Hammet le temps d'un livre.

"Spade et Archer" se termine ainsi :

"Une jeune femme demande à vous parler. Elle s'appelle Wonderly.

-Une cliente ?

-Sûrement. De toute façon, vous voudrez la voir, elle est du tonnerre.

-Faites vite entrer, Effie chérie. Faites vite entrer"

et le "Faucon de Malte" commence de même...

Un bémol : pourquoi avoir intitulé le livre "Spade et Archer" en effet Archer à un rôle très secondaire dans le livre, et on ne fait vraiment sa connaissance que dans la troisième partie ?

  Je remercie les Editions Rivages et la Masse Critique de Babelio  pour cet envoi

Commenter cet article