PURGE De Sofi OKSANEN

Publié le par Vonnette

 

 

 

RESUME 

 "En 1992, l'URSS s'effondre et les Estoniens fêtent le départ des occupants russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute cette liesse et vit terrée chez elle.

Aussi, quand elle trouve dans son jardin la jeune Zara, en grande détresse, elle hésite à l'accueillir. Les deux femmes vont cependant faire connaissance, et un lourd secret de famille se révélera, lié au temps de l'occupation soviétique Aliide a en effet aimé et protégé un résistant, Hans. Quarante ans plus tard, c'est au tour de Zara de venir chercher protection, et la vieille femme va devoir affronter son passé." 

 MON AVIS

L'été dernier, mon fils cadet qui termine ses études en Finlande, me fit l'éloge de "Purge", écrit par une auteure finlandaise, qui venait d'obtenir le prix FNAC, il m'incita à le lire. Ce que je fis une fois que je réussis à l'emprunter à la bibliothèque.

Depuis l'automne dernier "Purge" à obtenu le prix Fémina étranger.

 

Depuis plusieurs jours je remets l'écriture de ce billet, en effet "Purge" a obtenu en plus de ses prix, multitudes d'éloges et de critiques dithyrambiques de magazines littéraires et de blogs. Hélas moi je l'ai trouvé plutôt ennuyeux. J'ai mis beaucoup de temps à le lire et plusieurs fois j'ai pensé abandonner ma lecture. Mais du fin fond de la Finlande mon fils me poussait à le finir ! Ce que j'ai fait...

Ce livre est l'histoire de deux femmes : une jeune et une vieille dont l'Histoire va organiser les retrouvailles. La plus âgée, Aliide, a toujours vécue en Estonie et elle a  connue la seconde guerre mondiale. Elle est tombée amoureuse du mari de sa soeur, résistant, Hans. Vieille et acariâtre, elle a des choses à se reprocher car son passé est trouble. Elle vit recluse dans sa ferme depuis le départ de l'occupant russe.

Zara, elle a peur : elle est en fuite. Elle débarque dans la vie d'Aliide comme un ovni. Elle vient chercher refuge auprès de la vieille dame car la seule chose qu'elle sait d'elle, c'est qu'Aliide est de sa famille. Elle vient chercher sa protection.

Ces femmes sont deux menteuses : Aliide était amoureuse de son beau-frère et a épousé Martin, un membre du parti communisme estonien, Zara dit fuir un mari violent, mais en réalité elle s'est échappée d'un réseau de prostitution.

 L'action commence en 1992 avec l'arrivée de Zara dans la vie paisible d'Aliide, mais de nombreux retours en arrière aident à la compréhension de l'histoire. Et c'est la période de la jeunesse d'Aliide qui m'a le plus intéressée. Le contexte historique est intéressant ainsi que cette région d'Europe que l'on connait peu.

Ce livre est bien écrit, c'est une évidence. Sa construction est parfaite avec une alternance des points de vue des deux femmes. Mais j'ai trouvé les premières pages interminables, certaines descriptions inutiles, et pire je n'ai ressenti aucune émotion à sa lecture, au final j'ai trouvé "Purge" soporifique !

 Je salue le traducteur qui a très bien su rendre la complexité de la langue finnoise. 

 

PS. : mon fils a adoré ce livre...mais vous l'aviez deviné !  

L'auteure

Sofi Oksanen

Oksanen_Sofi par Toni Härkönen_3_0.jpg

      est une écrivaine finlandaise née à Jyväskylä le 7 janvier 1977 de père finlandais et de mère estonienne.

Purge est son troisième roman, il a reçu de nombreux prix en Finlande et en France. Les français retrouveront Sofi Oksanen en septembre avec la parution d'un nouveau titre à paraître chez Stock : "Les vaches de Staline".  Il s'agit du premier roman de Sofi. Le sujet : une mère et sa fille, qui souffre de troubles alimentaires, se confrontent sur le passé.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Littérature nordique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 31/05/2011 13:51


Je t'ai tagué Vonnette! bon courage !


Vonnette 31/05/2011 23:20



Merci Marie...Je m'y attelle dès que possible 



Richard 24/05/2011 01:40


Bonjour Vonette,
heureusement que tous les goûts sont dans la nature et que ... "Des goûts et des couleurs ..."
Chacun a le droit d'aimer ou pas ... Voilà ce qui est magnifique avec la littérature!
Bravo pour ton courage !


Vonnette 24/05/2011 15:44



Merci Richard !


Je me sens toute revigorée d'un tel discours



Fransoaz 22/05/2011 12:56


Et sur ce coup là je suis bien plus proche de l'avis de ton fils que du tien. J'ai beaucoup aimé Purge que m'avait conseillé une très jeune libraire.


Vonnette 23/05/2011 19:25



Beaucoup d'étudiants et de jeunes adultes ont plébicisté ce livre, des moins jeunes aussi...je suis passée totalement à côté...dommage !



Mic 21/05/2011 13:59


Je me souviens avoir eu l'envie d'acheter ce livre à la FNAC. Accompagné de deux amis, ces derniers m'avaient convaincu de ne pas l'acheter, ils avaient détesté ce bouquin, m'avouant ne pas l'avoir
terminé. Parfois, les amis ça sert! Amitiés, MIC.


Vonnette 21/05/2011 15:54



Bonjour MIC


Je n'irais pas jusqu'à dire que je l'ai détesté...mais je n'ai pris aucun plaisir à le lire. Mais au vu des articles des magazines littéraires et des blogs, je me suis sentie presque coupable de
ne pas l'avoir aimé, suite à ton commentaire je me sens moins seule


A bientôt,


Vonnette



holden 20/05/2011 13:23


un petit coucou
tres beau site
je reviendrai
a peluche


Vonnette 20/05/2011 15:26



Merci beaucoup


a bientôt