AU PAYS DES OMBRES De Gilbert Gallerne

Publié le par Vonnette

Mon petit challenge perso à moi c'est de lire tous les prix du "Quai des Orfèvres" ! Dans ce but j'écume les vides-greniers pour les dénicher. Pour l'instant ma collection s'étoffe, et mon plaisir s'est de les regarder bien alignés l'un à coté de l'autre...mais le temps me manque pour les lire.... !

   Mais c'est quoi le Prix du Quai des Orfèvres???

  "Le Prix du Quai des Orfèvresa été fondé en 1946 par Jacques Catineau, personnalité du monde de la publicité et ami de la Police et de la Magistrature. Il récompense un manuscrit inédit de roman policier écrit par un écrivain de langue française. Le jury, composé d'une vingtaine de membres -- policiers, magistrats, journalistes -- est présidé par le directeur de la Police Judiciaire (PJ) de la Préfecture de Police de Paris (actuellement Christian Flaesch), sise au célèbre 36 Quai des Orfèvres à Paris." Chaque année à peu près 80 manuscrits sont déposés dans le célèbre lieu. Le jury est composé d'une vingtaine de policiers, de magistrats et de journalistes. Les manuscrits sont anonymes et le reste jusqu'au vote final !

Pour désigner le lauréat, le jury se détermine d'une part sur la qualité littéraire du texte, d'autre part sur le réalisme de l'histoire en matière de fonctionnement de la police et de la justice française.  La proclamation du Prix a lieu depuis toujours au siège de la Police Judiciaire par le Préfet de Police.

Mais bientôt la Police Judiciaire va déménager dans un autre lieu...que va-t-il advenir du Prix ???

 

Pour 2010 c'est Gilbert Gallerne qui l'a obtenu avec : "AU PAYS DES OMBRES"  

 

 

Gilbert Gallerne au Festival international du Roman Noir de Frontignan, juin 2007

  Au pays des ombres

 

RESUME

« … Il prend un an de prison, sort la semaine dernière et fonce se faire tuer devant chez moi. Que venait-il me dire… au pays des ombres ? »

L’ombre d’une disparue… L’ombre d’une jeune fille en pleurs… L’ombre de l’alcool qui embrume sa vie… Et l’Autre, tapi dans l’ombre, et qui a juré sa perte…

Pour se sortir du pays des ombres, Vincent Brémont surmontera-t-il toutes les épreuves, pour affronter la vérité en pleine lumière ?

 

MON AVIS

Le héros, Vincent Brémont est un homme blessé, sa femme s'est suicidée et il est seul avec sa fillette et avec...le whisky ! Un homme va être retrouvé, tué, à quelques pas de chez lui. Vincent est flic et il va devoir élucider seul ou presque cette enquête. Il est aidé seulement par un ami, vieux policier à la retraite ! Qui est cet homme? Que venait-il lui révéler ? Sa femme s'est telle vraiment suicidée ?  Vincent déjouera-t--il la machination diabolique qui veut le broyer ?

Un  polar de bon cru, qui se lit facilement . Le dénouement est un peu trop prévisible, mais le style est fluide, et Gilbert Gallerne sait faire monter la pression chapitre après chapitre.  

 

 Il est déjà l'auteur de plusieurs romans dont : L'ombre de Claudia, et le Patient 127.

 

Gilbert Gallerne : L'ombre De Claudia - Livre Gilbert Gallerne : Le Patient 127 - Livre

 

 

  

 

Commenter cet article

Sophie 24/07/2010 20:56


J'ai lu "l'ombre de Claudia " et "le patient 127" et c'est vrai que ça se lit bien . Des bons petits polars assez classiques mais plaisants.